Petit message pour vous transmettre un documentaire très précis et qui va loin à propos des trafiquants de bois du Brésil et des problèmes que connaît le peuple Awá. Les Awás, chasseurs-cueilleurs nomades, voient leur territoire mité par les scieries clandestines et les colons. (J'ai creusé un peu et apparemment aujourd'hui en 2016 le gouvernement brésilien a pris des mesures d'expulsion des colons et contrôle mieux le trafic du bois, mais je doute fortement que le problème ne soit vraiment réglé.)

Le bois, qui se trafique en milions de tonnes et génère des chiffres faramineux, me semble l'un des bouts de ce plat de nouilles que nous pouvons saisir. Nous pouvons agir un peu sur tout cela, pas seulement pour les Awás mais pour tous les peuples indigènes et pour la Terre, les forêts primaires et/ou sauvages :

N'achetez pas de bois exotique. Pas même certifié FSC. Ni pour votre terrasse, ni pour votre plancher, ni pour vos meubles. Rien. Prenez du bois européen. Nous avons des essences merveilleuses ici aussi (je suis en train de travailler du frêne en ce moment, incroyablement dur, veines magnifiques, résistance phénoménale, et le frêne ça pousse comme de la mauvaise herbe !).

 

awa