Comment redonner une chance

Mon premier essai d'un produit Urtekram, en l'occurrence le shampoing à l'aloe vera, s'était très mal passé. Pourtant, la marque me semblait intéressante, je l'avais découverte dans mon magasin bio préféré qui ne contient que de bonnes choses en principe (mais vraiment, je suis fana de ce petit magasin, je peux y passer des heures à discuter avec les vendeuses ou hésiter entre deux produits). J'ai donc eu un nouveau geste vers cette marque, qui m'a paru complètement fou, vu que j'ai acheté le conditioner à la rose. Moi qui boude les AS depuis un bon moment.

J'étais à peu près sûre d'avoir gaspillé mon argent, quand m'est tombé dessus le pétage de plombs que j'ai raconté dans mon dernier article : des cheveux ultra poisseux bien que lavés avec un shampoing qui d'ordinaire leur convient (Coslys aux algues). Tout ce que j'avais sous la main à ce moment-là, c'était ce fameux conditioner Urtekram. J'ai dit baste à mes trouilles, de toute façon ça ne pouvait pas être pire, et j'ai tenté de sauver la situation avec ce nouveau produit.

Et j'ai bien fait ! Ce conditioner a presque littéralement sauvé mes cheveux ! Ils étaient totalement poisseux, collants, immondes, je crevais d'envie d'en faire des dreads une bonne fois pour toutes, et paf ! Urtekram me les a fait tout doux, tout lisses, tout démêlés. Un petit miracle, vraiment.

lbLogo-facebook

Comment revoir sa routine

Après cet épisode capillaire, j'ai compris que je dois revoir ma routine. Que mon shampoing Coslys, qui me fait poisser assez souvent depuis des mois, ne me convient visiblement plus (sgnirfl, je ne t'oublierai jamaaaiiis). Que TOUS les shampoings, en fait, ont l'air de foutre mes tifs en vrac. Qu'il faut donc que je trouve des alternatives viables aux shampoings. Garg, dire que le shampoing, ça a toujours été LA base pour moi, LE truc de dernier recours, quand les cheveux poissaient hop, un shampoing, et on repartait sur de nouvelles bases. Bah nan. C'est fini ça. Mes tifs m'ont bien clairement expliqué qu'il y a une nouvelle étape à laquelle s'attaquer.

J'ai fait un tour mental des possibilités. Le shampoing aux oeufs m'a toujours bien convenu, alors évidemment je le garde en tête de liste. Je compte retenter le ghassoul, parce que j'en ai un sac qui s'ennuie au fond de mon placard, vu qu'il ne m'avait pas trop convenu l'été dernier. Mais mes tifs faisaient n'importe quoi à cette période, alors je veux bien redonner une chance au ghassoul. Le savon solide, j'ai beaucoup de mal à l'envisager. J'ai l'impression que ça va me faire poisser plus que tout. Le shikakai m'avait bien convenu il y a quelques années, mais il vient de loin et je n'aime pas acheter sur Internet. Bien sûr, il y a encore plein de possibilités, je réfléchis par exemple au marron d'Inde et à la saponaire, plantes relativement locales qui contiennent de la saponine.

 

logo_ecocert_green

 img59545852

Comment essayer le no-poo

Et puis il y a le no-poo, soit se laver les cheveux avec de l'après-shampoing (ou conditioner). Je ne l'avais jamais envisagé, vu mes rapports tendus avec les AS. Mais là, l'Urtekram m'a fait les yeux doux... J'ai donc essayé il y a peu ! Pendant le lavage, mes cheveux me semblaient super gras, ils ne "crissaient" pas comme avec un shampoing, j'avais un peu les jetons d'avoir encore fait de la merdre. Mais après séchage, je me suis retrouvée avec de beaux cheveux tout doux et contents ! Un poil poisseux sur la nuque, j'ai dû mal rincer, mais rien à voir avec les poissages récents avec le shampoing Coslys !

Composition INCI : Aqua, aloe barbadensis leaf extract*, glycerin**, cetearyl alcohol, coco-caprylate, lecithin, olus, sodium cetearyl sulfate, glyceryl caprylate, cetyl alcohol, glyceryl stearate se, rosa damascena extract*, pelargonium graveolens oil*, citric acid, magnolia officinalis bark extract, citronellol, geraniol, limonene, linalool, tocopherol, beta-sitosterol, squalene (* = ingredient from Organic Farming, ** = made using organic ingredients).

 

Et du coup, j'ai déclaré ma flamme à Urtekram. J'attends de voir leurs autres produits, mais le conditioner à la rose est vraiment mon ami. Urtekram est une marque danoise qui date des années 1970, elle propose à la base des aliments bio, alternatifs, équitables et/ou sans gluten, mais elle s'est aussi fait un nom dans les cosmétiques. Ces derniers sont certifiés EcoCert et Leaping Bunny (sans tests sur les animaux). Presque tous sont 100 % d'origine végétale, avec une exception pour les baumes qui contiennent souvent de la cire d'abeille. Le mot "urtekram" vient du terme danois désuet "urtekræmmer", qui veut dire un vendeur d'herbes, de plantes médicinales, d'épices. "Kram" veut aussi dire "câlin" en danois. La marque est l'une des plus connues dans le marché bio scandinave, et connaissant les Scandinaves pour leurs efforts écologiques (nos tentatives de réduction de notre consommation énergétique les font juste rigoler, certaines villes suédoises sont déjà presque autosuffisantes) (bon, on parle côté électricité, et par le biais des éoliennes et du solaire, qui ne sont pas forcément mes meilleurs amis) (mais bref, les Scandinaves sont des ours de l'écologie quand nous autres Suisses sommes des belettes et nos voisins Français des campagnols), j'ai plutôt envie de leur faire confiance.

Urtekram

Je vous tiendrai au courant de mes autres essais ! Le prochain lavage sera un bon vieux shampoing aux oeufs !

 

Et vous, comment lavez-vous vos cheveux ? Est-ce que les shampoings vous conviennent et si oui, lesquels ? Avez-vous déjà tenté des alternatives ? No-poo, shikakai, ghassoul, autres ? Avec quels résultats ? Connaissez-vous Urtekram ? Qu'en pensez-vous ?